Lucioles, les Insensés.

Hospice des insensés

L’hospice des insensés, situé au nord du rocher qui domine Avignon, mérite d’être visité. On sait ici, combien le zèle de quelques citoyens éclairés et charitables, a été utile à cet établissement. Il réunit tous les avantages qu’on peut désirer dans le traitement de la manie et de la folie. Cours vastes et bien aérées, jardins spacieux, bâtiments bien construits, etc. etc. L’ auteur de la topographie d’Avignon observe que les loges sont un peu étroites et par conséquent mal-saines.
Le nombre des insensés est de 35 ou 40, la maison pourrait en accueillir bien davantage.On y conserve un Christ d’ivoire, très bien sculpté, les connaisseurs voient avec plaisir cet ouvrage.

Tiré de “ Discours sur l’histoire d’Avignon” par Xavier B. Guérin, 1807 .

© Henri Beau  Tous droits réservés